1

Troquer l’eau du robinet pour l’eau de pluie

               L’eau potable est non seulement précieuse, mais aussi très chère. En plus, la moitié des habitants de la terre ont un accès très difficile à l’eau potable. La plupart du temps, la source d’eau s’épuise très facilement.

               Pour faire face à cela, la récupération d’eau de pluie est depuis toujours la solution idéale. Facile d’utilisation, cette alternative ne nécessite pas beaucoup de matériels. Il vous suffit d’avoir une citerne. Si vous êtes décidé à vous lancer, voici un guide complet pour vous y retrouver facilement.

eau-agua

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

               La récupération d’eau est avant tout une question d’économie. En troquant l’eau du robinet pour l’eau de pluie, vous pouvez faire beaucoup d’économies sur une ressource payante. Lorsque vous aurez votre facture mensuelle, vous ferez à quel point les bénéfices sont palpables.

               Comme l’eau potable est très précieuse, vous devez faire en sorte d’éviter de le gaspiller bêtement. Si vous avez envie de laver votre voiture ou d’arroser votre jardin, il est préférable d’opter pour l’eau de pluie. L’eau potable n’est pas du tout obligatoire pour ce genre de tâche. En plus, l’eau du robinet peut laisser des traces sur la voiture à cause des minéraux et calcaires.

               En utilisant l’eau de pluie pour divers travaux, vous faites aussi un beau geste pour l’environnement. Non seulement vous diminuerez l’empreinte écologique, mais vous éviterez aussi d’épuiser le capital en eau potable.

               Vous aurez compris qu’il est nécessaire de traiter et de pomper l’eau non potable pour qu’elle devienne potable. Bien sûr, cela ne se fait pas sans conséquence, car vous aurez besoin d’énergie électrique. Pour économiser l’énergie, vous pouvez vous tourner vers l’eau de pluie.

Le fonctionnement d’un récupérateur d’eau

               Une fois que la pluie tombe sur le toit de votre maison, elle sera reçue et canalisée grâce aux gouttières. Ce matériel peut très bien être relié avec un collecteur qui est également nommé cuve aérienne. Vous aurez aussi la possibilité d’y installer un réservoir enterré.

               L’eau de pluie sera ensuite acheminée de la cuve vers votre maison, grâce à la pompe électrique. Vous pourrez alors l’utiliser pour diverses tâches. Par exemple pour alimenter quelques appareils ménagers ou encore pour les toilettes.

               Grâce au collecteur, l’eau sera filtrée avant même de tomber dans ce dernier. Il pourra alors récupérer 80 voire 90 % d’eau de pluie coulant sur votre toit. Grâce au réservoir enterré, l’eau de pluie coule du toit avant de passer par un filtre automatique. Ce dernier sera installé directement dans le sol, entre la gouttière et votre cuve. Et lorsque cette dernière se remplit, l’eau sera directement dirigée vers les réseaux d’eau pluviale. N’est-ce pas, pratique ?

eau-copie

Comment choisir entre le récupérateur extérieur ou cuve enterrée ?

               Si c’est la première fois que vous vous lancez dans la récupération d’eau, vous vous êtes sûrement posé cette question avant tout. En effet, il est très important de connaitre au préalable le système que vous allez utiliser pour la récupération d’eau.

               Mais pour répondre à cette question, je vous demanderai de prendre en compte quelques points essentiels. D’abord, sachez comment vous allez utiliser votre eau de pluie. Est-ce que cela sera pour les travaux domestiques ou pour les travaux dans le jardin ?

               Comme la plupart d’entre ces installations nécessitent de la place, vous devez choisir votre système en fonction de la place libre pour que vous puissiez faire l’installation de votre système sans encombre.

               Vous devez aussi vous pencher sur le budget. Pour un collecteur hors sol, vous devez être prêt à dépenser entre 19 à 300 € en moyenne. Pour le système à enterrer dans le sol, vous devez compter aux environs de 400 et 4500 €. En effet, il y a une grande différence entre les deux, le tout est donc de choisir le modèle qui convient à vos besoins et votre porte-feuille.

               Et enfin, fixez aussi dès le début vos besoins en eau. Certains modèles de récupération d’eau ne peuvent stocker qu’un minimum d’eau de pluie. Et certains peuvent contenir un maximum d’eau sans empiéter sur la qualité de cette dernière.

L’installation d’une cuve pour la récupération d’eau de pluie

               L’installation d’une cuve de récupération d’eau de pluie est des plus faciles. D’ailleurs, certains modèles ne nécessitent pas l’intervention de matériel d’installation. L’étape la plus difficile est sans aucun doute le choix du modèle qui répond à vos besoins.

               La première étape consiste à récupérer de l’eau de pluie pour pouvoir l’utiliser pour des tâches qui ne nécessitent pas forcement d’eau potable : lavage de voiture, arrosage de jardin. D’ailleurs, comme je vous l’ai dit, cela vous permettra de faire beaucoup d’économie. Notons qu’un arrosage de jardin peut revenir à 60 litres/m² en un an. Pour le stockage d’eau, vous pouvez soit enterrer une citerne soit stocker à l’extérieur.

               L’idéal est d’opter pour une cuve de récupération d’eau de pluie en stockage aérien si vous n’avez pas envie de faire des travaux d’enfouissement. Les avantages de ce type de citerne sont nombreux : son coût est très faible et sa mise en place est des plus faciles. Veillez à l’installer près d’une gouttière à même le sol ou surélevée, c’est selon vos préférences. Si vous avez peur qu’elle gâche le charme de votre jardin, vous pouvez toujours la cacher derrière une barrière végétale ou encore un écran.

               L’eau de pluie se dirigera vers votre récupérateur via le toit et les gouttières. Pour la dériver, vous aurez besoin d’un collecteur. Il y a quelques modèles qui n’a pas besoin de découpe et s’utilisent uniquement à l’aide d’une gouttière placée à la hauteur souhaitée que vous percerez. Mais il y a aussi des modèles qui ont besoin d’une découpe sur une hauteur allant de 300 à 350 mm. Après avoir découpé la gouttière, vous pouvez installer le collecteur avec les embouts. Il s’encastre directement à votre gouttière. Mais il est aussi possible de dériver la gouttière.

               La citerne d’eau de pluie est un matériel qui permet de récupérer l’eau et permet également l’arrosage en toute facilité. Pour cela, vous pouvez utiliser l’ouverture qui offre le branchement d’un tuyau ou d’un robinet. Mais je vous déconseille fortement de bricoler un réceptacle pour la collecte d’eau. Si vous faites cela, vous vous exposez à plusieurs risques : la noyade des enfants s’ils se promènent près du réservoir, mais également le développement en grand nombre des algues et des microorganismes.

melissa

One Comment

  1. Je reviens d’un voyage en Asie. Et le processus de récupération d’eau de pluie est vraiment très répandu là-bas. En rentrant, j’ai donc décidé de le faire aussi. Et pendant que je faisais des recherches sur la toile, je suis tombé sur ton article. Très bons conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *