1

Achat immobilier : Tout sur l’offre d’achat

Acheter une maison ou un appartement implique toujours un tas de paperasse dont on se passerait bien. Comme moi, vous n’avez sans doute jamais pensé à ce que signifiait vraiment l’offre d’achat avant de devoir en rédiger une ou en accepter une.

Laissez-moi vous dire que ce bout de papier n’est pas juste un document que vous pouvez écrire à la hâte sans avoir à vous soucier de ce qui arrivera ensuite. Derrière ces mots se cachent des obligations que vous devez remplir par la suite. Pour mieux vous y préparer, je vous dis tout sur l’offre d’achat.

Un document qui vous engage

D’accord, l’offre d’achat s’écrit la plupart du temps à la main et son aspect ne laisse pas du tout penser qu’il puisse s’agir d’un papier officiel. Détrompez-vous, car j’ai appris à mes dépens qu’une offre d’achat était un acte juridique, avec tout ce que ça implique.

En pratique, ça veut dire que c’est un document qui vous engage à des responsabilités et qu’il équivaut à un contrat. La définition de l’offre d’achat peut être simplifiée en disant que ce papier sert à réserver le bien immobilier et à en fixer un prix.

Elle n’engage pas uniquement celui qui l’écrit, donc le possible acquéreur, mais aussi le vendeur qui va aussi devoir tenir ses engagements. Mais je ne vais pas vous mentir : chaque parti ne respecte pas toujours leurs engagements, car il n’existe pas de réelle mesure accessible pour les y obliger.

achat

Les engagements de l’acheteur

La loi prévoit que l’acheteur qui a émis l’offre d’achat doit acquérir le bien si sa proposition est retenue par le vendeur. Bien que tout ça semble irrévocable, on marchera bien sur la tête avant que réelle obligation il y a.

En effet, les potentiels acheteurs qui filent sans demander leur reste se comptent par milliers. Même avec une offre d’achat qui devrait les obliger à acheter, ils ne prennent pas la peine de confirmer leur achat s’ils trouvent de meilleures affaires ailleurs.

Bien sûr, les vendeurs peuvent les poursuivre pour les forcer à tenir leurs engagements. Mais ça coûte la peau des fesses, et ce n’est pas toujours garanti que l’achat se fasse.

Les engagements des vendeurs

Pour ce qui est des vendeurs, l’offre d’achat les oblige à céder leur maison si un acheteur propose un achat au prix. Vous aurez donc capté que ce ne sera pas la peine de refuser si quelqu’un que vous ne supportez pas fait une offre d’achat au prix !

melissa

One Comment

  1. Moi qui pensais sincèrement que c’était une lettre qu’on écrivait comme ça pour faire savoir au proprio que son offre nous intéressait… Les agences immobilières devraient quand même nous expliquer un peu la chose parce que tout le monde ne sait pas forcément ce qu’ils font en écrivant une offre d’achat. À moins que ce soit pris pour acquis qu’on doit le savoir, je ne sais pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *