0

Guide pour réussir ses travaux de rénovation

Vous l’aurez compris, la réussite de n’importe quelle activité passe avant tout par une bonne préparation. Cela implique plusieurs étapes. Mais avant de vous lancer, il est nécessaire d’avoir une idée bien précise de tous les travaux à effectuer pour ne pas faire de faux pas.

Mais la préparation permet également de respecter le budget prévu pour les travaux de rénovation. Elle permet donc de prendre des décisions stratégiques et de connaitre au préalable ce qu’il faut acheter et leur prix. La suite dans cet article.

La planification de travaux

               La première étape est de faire la liste chronologique de tous les travaux à faire. Si vous allez entreprendre une rénovation importante, la priorité sera les travaux de sauvegarde (réfection du toit), ensuite les améliorations (aménagement divers) et enfin les finitions.

               Évaluez également la somme que vous prévoyez pour ces travaux. Vous pouvez par exemple prendre contact avec des organismes financiers si vous prévoyez de faire un emprunt. Ajoutez également 10 ou 15 % de ce budget pour les imprévus. Vous aurez ainsi le financement de base pour commencer le travail avec un architecte ou encore des artisans auxquels vous devez prendre soin de demander un devis.

               L’idéal est aussi de constituer son dossier de rénovation avec des photos de magazine ainsi que des brochures publicitaires pour pouvoir dessiner avec le plus de précision possible les souhaits que vous allez exprimer aux professionnels que vous allez contacter.

               Vous devez également vous renseigner auprès des services municipaux pour connaitre tous les règlements liés à votre lieu de résidence. Profitez également pour obtenir tous les permis nécessaires pour ce genre de travaux.

               Il est plus facile d’opter pour les devis bien détaillés, qui indiquent non seulement les prix, mais également les modalités de paiement. Je vous recommande aussi de ne jamais payer la totalité des travaux ou des services à l’avance. Demandez également à votre architecte de mettre le calendrier d’interventions.

La toiture

               Généralement, il ne sera pas nécessaire de faire une déclaration si vous prévoyez de refaire votre toiture comme le premier. Mais si vous prévoyez de changer les matériaux de couverture, vous devez faire une déclaration au préalable à la mairie. Et si vous vous situez dans une zone classée, il vous faudra également l’autorisation des Monuments historiques.

roofing-1808936_1280

               Les fuites localisées justifient les simples réparations. Sinon, il sera plus intelligent de refaire entièrement la couverture. Certains signes ne trompent pas : les poutres se cassent, ou se fissurent, le bois est envahi par les parasites, etc.

               Pour la dépose de l’ancienne couverture, vous serez facturé 1000 euros, sauf si elle contient de l’amiante. Dans cas, vous devez prendre en responsabilité l’évacuation des déchets toxiques. Et pour ce faire, il est nécessaire de faire appel à une société spécialisée.

Le chauffage

               Le changement de source d’énergie n’est pas une tâche où les coups de cœur ont leurs places. En effet, vous pouvez être un fervent protecteur de la nature, sans pour autant choisir des systèmes solaire, géothermique ou éolien.

               Aussi, vous ne devez pas faire de grands travaux avant d’avoir fait un vrai bilan de vos installations. L’idéal sera même d’établir un diagnostic thermique. Même si le coût est assez élevé, le jeu en vaut la chandelle. Seul un professionnel pourra vous posez les questions importantes pour cerner vos définir l’état des lieux.

La rénovation de la cuisine

               La rénovation doit aussi se faire très calmement. Ne vous pressez pas. Avant tout, il va falloir vérifier les arrivées et les évacuations d’eau dans votre maison. Déterminez également l’emplacement où vous pouvez créer de nouvelles. Et surtout, n’oubliez pas qu’il est possible d’amener de l’eau presque partout, mais c’est l’évacuation qui va être problématique. Il sera, là aussi, nécessaire demander l’avis d’un professionnel si vous avez des doutes.

               Si votre évier se situe sous une fenêtre, vous devez vérifier que le robinet ne va pas empêcher l’ouverture. Pour l’installation du gaz, pensez également à l’aération ainsi qu’à la ventilation. Optez également pour une hotte à extraction qui est plus efficace que le recyclage.

               N’oubliez pas qu’un dégagement de 80 cm est nécessaire devant le réfrigérateur, 85 cm devant le four, 1 m devant la cuisinière et 90 cm devant le lave-vaisselle. Il est également préférable d’avoir beaucoup trop de prises électriques que pas assez.

               Vous devez également prévoir une source de luminosité. Comme nous nous attaquons à la cuisine, l’éclairage se situe la plupart du temps au plafond. Cet éclairage direct permet d’éviter les zones d’ombre sur votre plan de travail.

La salle de bains

               Vous devez vérifier la plomberie et faire une petite évaluation sur la production d’eau chaude. Est-ce que cette quantité sera suffisante pour vos nouveaux besoins ? Et si vous prévoyez d’installer un système de production d’eau chaude instantanée stockée dans un ballon, vous devez éviter les déperditions de chaleur en l’installant près de votre salle de bains.

building-1030838_1280

               Vous devez également vérifier les installations électriques et veiller à ce que les normes de sécurité soient bien respectées, surtout si vous vivez dans de vieux bâtiments. Si nécessaire, vous devez également créer une aération.

               Pour pouvoir bien circuler dans cette pièce, vous devez également prévoir un dégagement de 80 cm devant la douche et de 70 cm devant la baignoire. Un lavabo et des WC suspendus seront des moyens très pratiques pour nettoyer le sol.

               Je vous conseille également de vous tourner vers les robinets thermostatiques, car ces derniers évitent de se brûler. Et c’est tout à fait utile si vous avez des enfants, s’ils sont en bas âge surtout.

La conception des fenêtres

               Si vous prévoyez de percer de nouvelles fenêtres, il vous faudra faire une demande d’autorisation de travaux auprès de la mairie. Vous pouvez profiter de cette occasion pour faire la vérification des règlements locaux qui peuvent imposer des modèles, des matériaux ou même des couleurs.

               Si les cadres de vos fenêtres sont encore en état, il n’est pas obligatoire de tout changer, surtout si ces derniers respectent les dimensions standard. Dans le cas contraire, le prix de revient d’une fenêtre sur mesure est assez élevé. Mais heureusement que le prix de la pose n’est pas trop important.

               Pour éviter les mauvaises surprises à la fin de chantier, vous devez également faire préciser dans les devis que l’enlèvement des fenêtres ainsi que les volets sont à la charge de l’entrepreneur. Vous devez également prévoir la remise en état des murs autour des fenêtres dans votre budget.

 

melissa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *